Jubilothèque,
la Bibliothèque numérique patrimoniale de l'UPMC

La collection mise en ligne rassemble une soixantaine d’ouvrages mathématiques publiés en France entre le début du 17e siècle et la fin du 19e.

Les mathématiques ne cessent de réactiver des idées enfouies dans des textes anciens : pour ne mentionner que quelques exemples, la redécouverte dans les années 1970 des travaux de E. E. Kummer (1810-1893) a joué un rôle majeur dans la preuve du théorème de Fermat à la fin du 20e siècle ; l’approximation de Boussinesq (1842-1929), en mécanique des fluides, les matrices de Bézout (1730-1783) en théorie des systèmes linéaires, sont au centre de recherches actuelles.

La sélection des livres numérisés ici reflète aussi le renouvellement de l’histoire des sciences dans les dernières décennies : nous comprenons maintenant mieux comment de multiples facteurs de nature variée ont contribué à l’évolution des disciplines mathématiques et à la diversification de leurs interactions avec le monde ; du même coup, nous avons réévalué l’intérêt de disposer de sources variées, tant par leur forme matérielle ou par leur public que par les résultats mathématiques qu’elles contiennent.

L’histoire des mathématiques croise ainsi l’histoire générale, l’histoire de l’éducation, celle du livre, celle de l’écriture et de l’information, et bien sûr celle d’autres sciences et techniques.

Dans la collection, les auteurs célèbres (Huygens, Poncelet, Hermite) côtoient donc de quasi-inconnus (Leroy, Germain), tous témoins et acteurs, à différentes échelles, de l’aventure mathématique. Une place importante est donnée aux ouvrages d’enseignement, qui permettent en particulier de saisir la diffusion de notions nouvelles, de la théorie des fonctions complexes de Cauchy à la géométrie projective. Les mathématiques appliquées sont aussi bien représentées. Elles témoignent de l’usage précoce et durable du domaine pour comprendre, modéliser, calculer, toutes sortes de phénomènes, naturels ou humains, finance, arpentage, planètes, gaz ou machines.

La collection est présentée par Catherine Goldstein, CNRS, Institut de mathématiques de Jussieu