Jubilothèque,
la Bibliothèque numérique patrimoniale de l'UPMC

Nouvelle Iconographie de la Salpêtrière (1888-1918)

La Nouvelle Iconographie de la Salpêtrière est fondée sous la direction de Jean-Martin Charcot par Paul Richer, Gilles de la Tourette et Albert Londe, directeur du service photographique. Réunissant la collection de clichés constituée à la Salpêtrière, cette publication permettra la « représentation objective » des pathologies observées, comme le remarque Charcot. Elle prend la relève de l’Iconographie Photographique de la Salpêtrière, (disponible dans la Jubilothèque) et veut « mettre à profit les nombreux documents figurés qui journellement s’accumulent dans les albums de la Salpêtrière ».

Son intérêt réside en effet dans les très nombreuses illustrations accompagnant chaque article, photographies bien sûr, mais aussi dessins remarquables signés de Paul Richer, lithographies en couleur, reproductions d’œuvres d’art sur lesquelles l’équipe de Charcot porte un diagnostic rétrospectif, à propos du « Paralytique de Raphaël » par exemple. C’est dans ses pages que paraît également, en 1898 l’étude d’Henry Meige sur « Charcot artiste », illustrée de croquis et dessins du maître.

Cette volonté d’illustration systématique, enrichie par le développement technique, se poursuivra jusqu’à la fin de la publication.